Décryptage

Une soirée remarquable à la fois par la qualité des lauréats, par leurs pairs et par le grand public » – Emilie Mazoyer, maîtresse de cérémonie des Grands Prix Sacem 2022

Lecture 4 minutes
#Création #LaSacemSoutient

Maitresse de cérémonie des Grands Prix Sacem 2022, Emilie Mazoyer revient sur cette soirée riche en musique et en émotions, à laquelle elle consacrera son émission Décibels le samedi 17 décembre à 19h sur les antennes de France Bleu.

Après une nouvelle édition présentée par vous, est-ce qu’on s’habitue à cet exercice ? Comment vous-êtes vous préparée à tout ça ?

C’était ma troisième édition, je deviens une habituée ! Pourtant mardi soir, et ça répondra à votre question sur l’habitude, j’ai eu le trac comme rarement au moment de monter sur scène. La première fois que j’ai eu le bonheur d’animer les Grands Prix, c’était à l’Olympia en 2013 en duo avec Didier Varrod (le directeur musical des antennes de Radio France). Et l’an dernier j’ai animé la désormais célèbre  »édition Covid » à l’auditorium de la Sacem, avec le cocktail masqué et certains lauréats testés positifs le matin-même de la cérémonie. Vous voyez, on ne s’ennuie jamais !

Qu’est-ce que vous retenez de cette soirée ? Qu’avait-elle de différent ?

Ma fille de 8 ans au 3ème rang dans ce beau studio 104… elle qui était dans mon ventre quand j’ai animé l’édition 2013 est devenue une vraie fan de musique, comme moi ! Je l’ai vue debout, passionnée, taper dans les mains pendant les prestations live de Juliette Armanet, Mélissa Laveaux, November Ultra, et surtout Clara Luciani qui est sa chanteuse préférée. Je vous avoue que ça m’a beaucoup émue. J’ai trouvé que cette soirée était remarquable à la fois par la qualité des lauréats, et leur capacité à être reconnus par leurs pairs et par le grand public.

A une époque où beaucoup de choses sont remises en question – notamment dans l’industrie musicale – et où le droit d’auteur représente la liberté de créer, pourquoi une telle cérémonie est importante ? Et pourquoi la Sacem est importante selon vous ?

Les artistes l’ont dit mardi soir : Yves Simon a raconté que sa maman avait pu s’arrêter de travailler après les répartitions de la Sacem pour son titre Les Gauloises bleues ! Et Orelsan l’a très bien résumé dans son discours de remerciements :  »La Sacem ! Merci pour l’argent ! ». Ce n’est pas sale, ni vulgaire ! L’argent des artistes, c’est ce qui leur donne le temps et l’espace nécessaires pour créer des œuvres qui vont rendre le monde plus beau.

Et vous, quel est votre rapport à la musique ?

J’ai un rapport amoureux avec la musique : des coups de foudre, des passions, des histoires de toute une vie et des petits flirts délicieux mais qui ne passent pas l’été. Et quand un artiste que j’adore s’éloigne trop de ce que j’aime chez lui, je me sens trahie comme quand un rencard Tinder a triché sur sa photo !

Comment vous résumeriez votre émission Décibels à quelqu’un qui ne la connaîtrait pas ?

Excellente musique, auditeurs survoltés, karaokés occasionnels et tentatives de vannes. Franchement venez écouter, histoire de démarrer votre soirée sur une bonne note (tentative de vanne).

Pour revivre cet événement écoutez Décibels, une émission spéciale Grands Prix Sacem sur France Bleu, samedi 17 décembre à 19h.

Présentée par Émilie Mazoyer, découvrez des interviews, des extraits de la cérémonie et les coulisses de cet événement.

> En savoir plus sur ce rendez-vous et écouter le podcast de l’émission à partir du 18 décembre

Pour aller plus loin :

Découvrez le palmarès des Grands Prix Sacem 2022

Points de vue – Rhoda Scott, Grand Prix Sacem du jazz

Points de vue – Mélissa Laveaux, Grand Prix des musiques du monde

Points de vue – Chloé, Grand Prix des musiques électroniques

Points de vue – Patrick Sigwalt, Grand Prix du répertoire Sacem à l’export 2022

À lire aussi

La rémunération pour copie privée, une ressource méconnue mais vitale à la création artistique

Lire la suite

Streaming musical : le paradoxe d’un succès

Lire la suite

Mettre l’égalité territoriale au cœur de l’action culturelle

Lire la suite